Aline Zylberajch

Parmi nos invités nous avons le grand honneur de compter Aline Zylberajch

Elle a effectué ses études aux Conservatoire de Paris et au New England Conservatory de Boston.

Son parcours musical est nourri par sa passion pour la diversité des paysages sonores des claviers anciens, par la fréquentation de la musique vocale, à travers l’opéra, la cantate, le lied, dont elle s’attache à découvrir les résonances dans l‘écriture pour le clavier, et son goût pour l’enseignement. Elle a participé aux productions d’ensembles tels que La Chapelle royale de Philippe Herreweghe, puis Les Musiciens du Louvre de Marc Minkowski, ainsi que Le Parlement de musique de Martin Gester[2], avec qui elle a enregistré nombre d’opéras et d’oratorios. Parallèlement, elle a exploré, en soliste et avec de nombreux partenaires de musique de chambre, tant au clavecin qu’au pianoforte, des répertoires très divers, qui la conduisent à proposer dans ses concerts la découverte de compositeurs injustement méconnus aux côtés d’œuvres majeures.

Longtemps professeur de clavecin au conservatoire puis à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg (Haute École des arts du Rhin), elle est actuellement professeur de didactique au département de pédagogie du CNSMD de Paris. Elle a été récemment en résidence à la Fondation Royaumont pour des classes de maître et des créations de spectacles, notamment autour de F. Couperin, CPE Bach, et D. Scarlatti. Elle est fréquemment sollicitée pour des cours d’interprétation en français, anglais, allemand ou espagnol : elle a ainsi été invitée à enseigner en Espagne, Pologne, Allemagne, Autriche, Australie, au Mexique, aux États-Unis et au Japon.

Leave a reply