Martin Gester

Le grand Te Deum de M-A Charpentier sera interprété à Mid-Europe Early Music Festival sous la direction de Martin Gester .Martin Gester étudie le clavecin et l’orgue et poursuit une double formation en littérature et musique à l’université de Strasbourg et au conservatoire de la même ville. Il s’intéresse spécialement au répertoire du XVIIe siècle et XVIIIe siècle.En 1990, il fonde Le Parlement de Musique tout en continuant à jouer comme soliste, mais également comme chef d’orchestre, notamment avec le New York Collegium, le Nederlandse Bachvereniging (en), le Collegium Vocale Gent, La Chapelle royale, Musica Aeterna Bratislava, les Orchestres Symphoniques de Mulhouse, de Torun, de Malaga, et l’Orchestre des Pays de Savoie[1]. Il est invité régulièrement par l’orchestre baroque polonais Arte dei Suonatori, avec lequel il a réalisé des tournées et des enregistrements autour de concertos et d’ oratorios de Muffat à Mozart. Notamment, pour le label suédois BIS : George Frideric Handel: 12 Concerti grossi Op. 6)[1], Venetian Christmas et Telemann : Ouvertures Pittoresques & Concerts Polonois. Et, depuis peu, collabore avec l’ensemble Australien Van Diemen’s Band avec lequel il enregistre Haendel (Concertos op. 3 pour BIS).Il a dirigé le département de musique ancienne au Conservatoire à rayonnement régional de Strasbourg.Parallèlement à l’activité du Parlement de Musique, il a fondé l’atelier opéra Génération Baroque qui se voue à la recréation d’ouvrages lyriques généralement méconnus (de R. Keiser, Telemann, Cimarosa, Paisiello) dans les mises en scène peu conventionnelles dans le but de détecter et de promouvoir par là de jeunes talents venus de toute l’Europe.En 2001, il reçoit la distinction de Chevalier des Arts et Lettres et, peu après, il est distingué de l’ordre du Mérite par le Ministre de la Culture Polonais.

Leave a reply